Comment réussir son pot de départ !

Comment réussir son pot de départ !

Voilà, il est l'heure. L'heure de quitter son lieu de travail, d'éteindre son écran pour la dernière fois, de laisser un...


Voilà, il est l'heure. L'heure de quitter son lieu de travail, d'éteindre son écran pour la dernière fois, de laisser un bureau propre et rangé comme jamais auparavant, de récupérer toutes ses affaires, classeurs, dossiers, post-its, cadres photos et plante verte, de rendre son badge... et surtout de fêter ça avec les collègues autour d'un petit mousseux pour se remémorer tous les bons moment (et même les mauvais) passés ensemble ! Oui, c'est l'heure de votre pot de départ, mais attention, c'est le moment crucial pour laisser une bonne image de vous-même à votre entreprise, et il y a certaines règles à suivre pour qu'il soit une réussite.

Signification

Le pot désigne la collation mise en place pour fêter un départ. Ce terme est majoritairement utilisé en entreprise à l'arrivée mais surtout au départ d'un employé, comme pour une retraite, une démission voire même une rupture conventionnelle, ou pas (quoique). Généralement une enveloppe circule pour faire un cadeau commun à la personne concernée.

Comment procéder ?

Lancer l'invitation

L'invitation à votre pot de départ ne doit surtout pas se faire à la dernière minute ! En effet, vos collègues auront surement déjà prévu autre chose, entre réunions, garde des petits, happy hour au bar d'à côté, entrainement sportif ou apéro avec belle maman, voilà autant d’échappatoires qu'il faudra anticiper en prévenant vos futurs convives tôt... À cet effet, écrivez au minimum une semaine avant l'événement un beau message officiel à envoyer par email. Pas de bouche à oreille, sinon l'information risque de se déformer.

Établir la date du pot

Le juste milieu universellement admis est la fin d'après midi, aux environs de 17h, alliance parfaite pour ceux qui veulent partir relativement tôt, et ceux qui veulent rester plus tard, le tout sans couper la journée de travail.

Vous pourrez aussi potentiellement organiser un Petit Déjeuner de départ, vers 10h, quand tout le monde sera arrivé, afin de commencer la journée avec force et vitamines (et vous éluder la sempiternelle question de la présence d'alcool ou non) !

Décider qui doit venir

Invitez tout le monde. Ou presque tout le monde. Ça dépend de la taille de votre entreprise, certes. L’idée c'est de n'oublier personne. Pour les grosses boîtes, vous pouvez vous limiter à certains services, mais il faut convier chaque membre de ces services, personne ne doit être mis à l'écart. Invitez vos patrons. Invitez aussi les femmes de ménage. On ne sait jamais grâce à qui les opportunités de demain seront créées. Invitez aussi votre pire ennemi. Ne pas l'inviter ne ferait qu'augmenter les potins et bruits de couloirs. En l'invitant, vous ne passerez pas pour le rancunier de service, mais plutôt comme le collègue ouvert et accessible !

Bien gérer la "collation"

Comme je le disais en début d'article, le pot signifie la collation. Il s'agit donc de se réunir autour d'un buffet, banquet ou une table pour discuter et échanger et même s'amuser, sans oublier la note d'alcool, avec l'autorisation du chef, bien entendu, puisqu'il est interdit de consommer de l'alcool sur son lieu de travail.

Mot clé : générosité !

Pour votre dernier jour sur votre lieu de travail, ne passez pas pour un radin, prévoyez large (d'où l'intérêt d'envoyer les invitations à l'avance pour déterminer à peu prêt le nombre de participants). Prévoyez aussi des aliments qui se mangent simplement, sans fourchettes ou couteaux mais plutôt au bout d'un pique.

Quelques idées de finger food que vous pouvez apporter :

  • les snacks ultra-classiques : chips, cacahuètes, olives farcies, gâteaux apéritifs,
  • le club des "minis" : mini-sandwichs, mini-bagels, mini-croques, mini-clubs sandwich, mini-brochettes,
  • de l'exotisme : des sushis, californias, makis ou encore de la polenta ou des nems,
  • du sucré : macarons, cannelés, fruits découpés, éclairs au chocolat, mini confiseries, ...

Si vous en avez le courage, apportez un plat fait maison, ça fait toujours plaisir et ça permet de lancer les hostilités.

Côté boisson, si vous avez l'autorisation, et que votre budget le permet, amenez du champagne ! Vous pouvez aussi opter pour du vin ou des pétillants assez doux, comme le Listel ou du cidre. Pour ceux qui n'aiment pas l'alcool ou ceux qui ne veulent tout simplement pas boire (et oui, on prend la voiture pour rentrer !), des softs seront grandement appréciés.

Astuces & conseils

1/ Commencez à organiser l'événement le jour J une demi heure avant l'arrivée des premiers collègues.

2/ Prévoyez tous les indispensables : cure-dents, vaisselle en carton, serviettes jetables (et recyclables), nappe en papier, tire-bouchon, sacs poubelles, couteaux qui coupent et doggy-bags pour les surplus !

3/ Côté cadeau, orientez le principal influenceur/prescripteur avec lequel vous vous entendez bien vers une cagnotte virtuelle pour faciliter la regroupement des dons (il suffit d'invitez les adresses emails depuis lepotcommun.fr par ex. et hop, un don potentiel).

4/ Accueillez chaque invité. La tâche peut paraître dantesque et redondante, mais consacrez minimum 3 secondes à chaque convive, avec une invitation à aller se servir, ils s'en souviendront !

5/ Si vous n'avez pas envie de vous prendre la tête, un chef à domicile est tout à fait capable d'organiser entièrement votre pot de départ ! En effet, si vous êtes sur le point de partir de votre entreprise, notamment pour un départ à la retraite, vous avez beaucoup de choses à clôturer. Dans cette continuité, organiser un pot de départ pour 10, 20 voire même 100 personnes est un exercice difficile. C'est pourquoi vous pouvez faire appel à un cuisinier à domicile, qui préparera de formidables bouchées, chaudes et froides, pour ravir les papilles de tout le monde !

Nous y sommes, vous avez toutes les clés en main pour réussir votre pot de départ. Il ne me reste plus qu'à vous souhaiter bonne continuation et bon courage pour vos futurs projets.

Partager :

Aucun article susceptible de vous intéresser

COMMENTAIRES

RÉPONDRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *