Raphael Eberlin : Chef à domicile à Nancy

Raphael Eberlin : Chef à domicile à Nancy

Ayant tout appris de sa grand-mère, le chef à domicile sur Nancy Raphaël Eberlin n'hésite pas à revisiter tous ses plats....


Ayant tout appris de sa grand-mère, le chef à domicile sur Nancy Raphaël Eberlin n'hésite pas à revisiter tous ses plats. Donnant une important autant au goût qu'au visuel de ses plats, ce bon vivant met un point d'honneur à proposer des produits frais et régionaux (Alsaciens, évidemment, mais du Sud-Ouest aussi).

Cuisinier-a-domicile-nancy-filet-de-sandre

Interview du cuisinier à domicile

- Peux-tu nous raconter d'où te vient ta passion de la cuisine ?
Ma passion pour la cuisine me vient de mon enfance parce que mes parents, très occupés, me donnaient souvent en garde à ma grand-mère qui sans être chef, était un vrai cordon bleu. Elle m’a ainsi transmis l’amour des bons produits et des préparations simples mais gourmandes.

- Où as-tu été formé à l'art de la cuisine ?
J’ai été formé à l’école hôtelière de Strasbourg de laquelle je suis ressorti avec un BTH option cuisine, promotion 1992.

- Dans quel(s) établissement(s) as-tu eu l'occasion de travailler ?
J’ai notamment travaillé comme second de cuisine au Grand hôtel des Bains à Vals-les-Bains en Ardèche, Chef de parti à L’auberge du Kochersberg à Landersheim en Alsace et Chef de cuisine à l’Hôtel Restaurant de la Clairière à La Petite Pierre en Alsace.

- Comment définis-tu ta cuisine ?
Je définirais ma cuisine comme classique et innovante : j’aime retravailler les recettes d’antan et y glisser ma touche personnelle ou y incorporer de nouvelles épices. Le résultat est parfois surprenant ! J’aime clairement jouer au petit chimiste...

- Quels produits aimes-tu le plus travailler ?
J’aime travailler les produits de saison parce que pour moi la cuisine est comme la nature, différente à chaque période. J’aime les champignons, les légumes, les herbes et les épices de mon jardin. Coté viande, je travaille avec beaucoup de plaisir le canard et la canette, sans oublier le foie gras et évidemment le gibier de nos forêts.

- As-tu un plat signature ?
Je n’ai pas vraiment de plat signature... ou plutôt je dirais que j’en ai trop ! C’est vraiment selon mes envies et mes humeurs, en ce moment c’est plutôt le cordon de filet de canette au Serrano et parmesan en croûte de sésame, jusqu ‘au jour où je changerai.

- Admires-tu un chef en particulier ?
Le chef que j'admire le plus est ma grand-mère !

- Quelle influence tes voyages ont-ils eu sur ta cuisine ?
Au cours de mes voyages, je flâne énormément sur les marchés, discutant avec les commerçants, dénichant de nouvelles herbes et épices pour donner une saveur nouvelle à mes plats. Quand je voyage, je ne cherche pas une influence mais plutôt des améliorations.

- Pourquoi as-tu voulu devenir chef à domicile ?
Je considère que la cuisine à domicile en est encore à ses balbutiements et comme il n'est pas donné à tout le monde de participer au démarrage d'une nouvelle activité, je tenais beaucoup à en faire partie.

- Selon toi quelle est la différence entre un repas au restaurant et un repas avec un chef à domicile ?
Pour moi cuisiner devant mes clients est un vrai plaisir, un challenge comme un trapéziste qui fait son numéro sans filet. J'apprécie le contact avec mes clients, les petites discussions qui se renouvèlent sans cesse. C'est exactement ce qu'il manque aux restaurants.

Partager :

Aucun article susceptible de vous intéresser

COMMENTAIRES

RÉPONDRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *