Quelques conseils pour bien choisir sa viande

Quelques conseils pour bien choisir sa viande

Vous voulez mitonner un menu à base de viande comme cadeau de fête des pères ? Vous organisez un repas de famille mais vous ne...


Vous voulez mitonner un menu à base de viande comme cadeau de fête des pères ? Vous organisez un repas de famille mais vous ne savez pas vraiment quel viande leur cuisiner ? Pas de panique, nous vous donnons quelques conseils pour choisir les meilleurs morceaux de viande selon ce que vous voulez préparer. Vous n'avez pas l'habitude de vous mettre derrière les fourneaux ? Vous pouvez apprendre les bases de la cuisine de la viande en suivant un cours de cuisine à domicile sur le sujet et vous serez fin prêt pour régaler vos convives !

À quoi doit ressembler une viande de qualité ?

Quand on est pas boucher de profession et qu'avouons-le la seule chose que l'on connaisse vraiment de la viande c'est son goût, ce n'est pas toujours facile de déterminer lequel des morceaux présents sur l'étal du boucher est meilleur que les autres. Il y a cependant quelques indices à détecter pour être sûr d'acheter une viande de qualité. Il faut tout d'abord faire attention à la couleur de votre viande, celle-ci doit être plutôt brillante et bien rosée pour le bœuf, rose vif pour l'agneau, rose pâle avec un grain ferme pour le veau et d'un rose très pâle et nacré pour le porc (la couleur rose bonbon de vos tranches de jambon industrielles vient des différents conservateurs et additifs qu'on y ajoute, elle n'est absolument pas naturelle).

Une viande de qualité doit être brillante et tendre

Si vous voulez des morceaux qui contiennent du gras, vous pouvez aussi observer la couleur de celui-ci : il doit être lui-aussi brillant et non terne. En plus de cela votre viande ne doit surtout pas avoir une texture collante ou sèche et elle doit être tendre à la découpe. Dans l'idéal, préférez une viande française qui n'aura pas eu à voyager pendant des jours dans des conditions de conservation parfois douteuses et privilégiez aussi des viandes certifiées répondant à des critères de qualité et de traçabilité précises.

Bien choisir ses morceaux et les cuisiner comme il faut

Ce n'est pas tout de vérifier que votre viande est fraîche, selon ce que vous voulez cuisiner, il faut également choisir un morceau de viande adéquat. On ne fait pas de rumsteck en ragoût après tout ! Nous avons donc réuni pour vous des conseils simples pour choisir judicieusement vos morceaux de viande et surtout pour éviter de gâcher leur saveur en vous trompant de mode de cuisson :

  • Le bœuf : techniquement on peut tout manger dans le bœuf mais la qualité dépend des morceaux que vous choisirez. Les parties avant comme le collier, la poitrine, la tête ou la macreuse (haut de pâte avant) sont plutôt destinés aux plats en sauce, bouillis, à cuisson longue comme le pot-au-feu ou alors on peut aussi les braiser (le collier est excellent ainsi). Le but de ces cuissons lentes est de rendre la viande bien fondante. Les morceaux plus nobles (à l'arrière) comme le faux-filet, l'entrecôte ou la bavette sont meilleurs dégustés saignants car ils sont plus riches en saveur et plus fins. Il vaut donc mieux les faire cuire peu de temps et à feu vif.
  • Le porc : vous connaissez le dicton, tout est bon dans le cochon ! C'est une viande très facile à cuisiner car elle peut s'adapter à tous les modes de cuisson peu importe le morceau. Cependant on peut remarquer que certains comme les grillades, les travers ou les côtes sont idéales pour une cuisson à la poêle et ceux les plus charnus comme les rôtis d'échine ou la palette (un peu en-dessous de l'épaule) sont meilleurs cuisinés à la cocotte ou au four. Pour profiter d'une viande de porc tendre et juteuse il est conseillé de bien la cuire lentement à feu doux et pour plus de saveurs n'hésitez pas à l'assaisonner (miel, thym, ail, vin blanc, pruneaux...). Le porc ibérique en revanche peut être consommé à point et cuit sans matière grasse. Des morceaux comme la pluma ibérique (l'une des meilleures pièces) sont alors délicieux cuisinés à la plancha ou au barbecue.

Filet mignon de porc rôti laqué au miel et barrette de polenta snackée du chef à domicile sur Paris Oscar Biville

  • L'agneau : vous avez le choix entre beaucoup de morceaux de grande qualité comme le gigot, la souris, l'épaule ou encore la noisette. On peut différencier les morceaux à cuire rapidement comme le collier ou les côtes et ceux à cuire plus lentement tels que la poitrine ou le gigot (qui peut aussi être cuit rapidement en grillade) que l'on retrouve dans des plats comme le couscous, les tajines et les ragoûts. Parfumez votre viande avec des herbes aromatiques et elle sera d'autant plus délicieuse.
  • Le veau : moelleuse et délicate, la viande de veau à l'avantage de pouvoir être cuisinée de nombreuses manières. On privilégiera des morceaux comme les escalopes, le grenadin et les côtes pour faire des grillades ; la noix, la longe, la rouelle ou encore la poitrine en rôti et enfin la queue, les jarrets ou les tendrons en cuisson lente. C'est aussi une viande qu'il ne faut pas trop faire cuire pour qu'elle reste tendre et moelleuse, l'idéal étant une cuisson à peine rosée mais on peut aussi le cuire à point.

Apprenez à cuisiner la viande avec un chef à domicile

Vous adorez la viande mais vous ne savez pas comment bien la cuisiner ? Vous voulez surprendre votre père ou votre époux avec un menu carnivore pour la fête des pères ? Apprenez tout ce qu'il y a à savoir sur la découpe, la préparation et la cuisson de la viande en suivant un cours de cuisine de viande à domicile. Guidé par un chef professionnel qui vous montrera comment choisir les meilleurs morceaux et vous les fournira, découvrez de nouvelles recettes de petits plats mijotés, grillades ou encore rôtis qui raviront vos proches.

Votre chef personnel partagera également avec vous ses secrets pour toujours obtenir une viande tendre et moelleuse. Il vous apprendra également à en faire ressortir toutes les saveurs grâce à l'art de l'assaisonnement et des sauces. À vos couteaux cuisiniers en herbe !

Écriture et gastronomie, quoi de mieux pour créer des articles appétissants ? Pour moi qui aime les deux et qui étudie la communication web, c'est en tout cas un plaisir de les écrire !

COMMENTAIRES

RÉPONDRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *