Les plats traditionnels de Provence

Les plats traditionnels de Provence

La Provence est une région magnifique, ensoleillée où chantent les cigales, pousse la lavande mais c'est aussi la destination rêvée pour...


La Provence est une région magnifique, ensoleillée où chantent les cigales, pousse la lavande mais c'est aussi la destination rêvée pour tous les gourmands en quête de cuisine provençale. Région historique et culturelle où il y fait bon vivre, la Provence est très connue pour ses nombreux festivals comme le festival de Cannes, le festival d'Avignon ou les chorégies d'Orange (dans le célèbre amphithéâtre romain). Mais nous, ce que nous préférons, ce sont les merveilles gustatives que chaque plats provençaux nous offrent et qui sauront à coup sûr vous séduire !

article-provence

Un peu d'histoire

Région du Sud-Est de la France, la Provence tient son nom de l'époque romaine. C'est lors de la première conquête de la Gaule transalpine entre 58 et 51 avant J.C qu'elle est intégrée à la province romaine d'où le nom "Provincia" qui donnera plus tard "Provence". Après la Révolution Française, la région est divisée en plusieurs départements connus aujourd'hui sous le nom de Bouches-du-Rhône, Var, Vaucluse, Alpes de Haute-Provence, Alpes-maritimes et Hautes-alpes.

Spécialités Provençales

Avant de commencer le repas, commençons par l'incontournable apéritif au pied des oliviers. Cette boisson à l'anis et au réglisse qui fait le bonheur des provençaux (et des français !), crée au XXe siècle, le Pastis est le compagnon indispensable des apéritifs et lors des fameuses parties de pétanque entre amis ou en famille. Tout comme le vin il y en a pour toutes les envies et tous les goûts. Vous pouvez également essayer de nombreux mélanges connus comme la tomate (mélange de pastis et de sirop de grenadine), le perroquet (mélange de pastis et de sirop de menthe) ou la moresque (mélange de pastis et de sirop d'orgeat). Vous pouvez retrouver des mélanges plus originaux comme le lama hurlant (mélange de pastis, de limoncello et de tabasco), le coquelicot (mélange de pastis et de crème de cassis) ou le gazole (mélange de pastis et de soda au cola)

Dans cette région ensoleillée, nous retrouvons de nombreux ingrédients "phares" tels que herbes odorantes, aromates et huiles d'olive. À noter que l'utilisation de légumes est régulière dans les plats provençaux, le fort ensoleillement aidant à leur développement et à leur culture.

On commence avec appétit sur les spécialités salées :

- L'huile d'olive : la récolte d'olive se fait entre Octobre et Janvier. Le processus est assez long pour la simple raison que l'olivaison se fait à la main. Les olives doivent être encore vertes afin de garder toute leur puissance aromatique. De plus, il faut environ 5 kg d'olives pour faire 1 litre d'huile d'olive,

- L'Aïoli : aussi appelée mayonnaise du Sud, c'est une émulsion entre ail (jus d'ail) et huile d'olive. Elle accompagne parfaitement la viande et le poisson,

- L'anchoïade : sauce composée d'anchois, de câpres, d'huile d'olive et d'ail, on la consomme à l'apéritif soit sur un toast, soit en y plongeant des crudités,

- La bouillabaisse : soupe de poisson originaire de Marseille qui se mange avec des croûtons de pain. Elle est souvent accompagnée de poissons servis entiers avec des pommes de terre,

- La ratatouille : incontournable spécialité culinaire des cuisines provençales, ce plat à base de ragoût mijoté de légumes méditerranéens et d'huile d'olive se consomme froid ou chaud. La ratatouille est habituellement servie en accompagnement avec de la viande ou du poisson, mais peut être également servie comme plat principal seul accompagnée de riz.

- La soupe au pistou : soupe regorgeant de légumes d'été, de pistou et de pâtes,

- La tapenade : originaire de Marseille, la tapenade est un mélange de câpres, d'olives noires (ou vertes), de filets d'anchois, d'ail et d'huile d'olive.

La tapenade noire

Ça vous donne faim ? Parfait ! Continuons avec les desserts traditionnels qui viennent terminer avec joie et volupté les repas du Sud qui vous feront entendre le chant des cigales.

- Le calisson : confiserie par excellence d'Aix-en-Provence, composée d'une fine pâte de melon confit et d'amandes broyées, napée d'un glaçage royal et posée sur un fond de pain d'azyme. Le calisson fond sur la langue, un vrai bonheur !

- Le nougat : concurrent du nougat de Montélimar, celui-ci est fabriqué à Sault et à St-Didier. La différence ? Les quantités d’ingrédients présents dans leurs recettes, de plus, dans le nougat de Sault nous pouvons retrouver un parfum de lavande, ingrédient noble de la région.

- La navette : biscuit peu sucré en forme de petite embarcation. La navette est généralement aromatisée à la fleur d'oranger.

- Les fruits confits : spécialité d'Apt et réalisés avec un savoir-faire unique et incomparable, à vous de trouver le goût qui vous fera plaisir, entre fraise, abricot, melon et bien plus encore.

les calissons d'Aix-en-Provence

 

Bien sûr, nous ne pouvons pas passer à coté des caves provençales pour accompagner un bon repas méditerranéen. Les vignobles de Provence s'étendent d’Avignon jusqu'à Nice. On peut y retrouver une multitude de vins: rouge, rosé ou blanc, corsés, légers, fruités, secs, moelleux ... il y en a pour tous les goûts et pour tous vos plats. Voici une petite sélection des vins les plus connus de Provence.

Le Côtes-de-Provence est une appellation mondialement connue grâce à leur vin rosé. Celui-ci s'étend sur trois départements: le var, les Bouches-du-Rhône et les Alpes-maritimes. C'est un vin au caractère délicat et élégant. Dans la catégorie au dessus vous pouvez retrouver le Bandol, vin rosé sec aux arômes fruités d'agrumes et d'une grande finesse. Ces vins accompagnent très bien la bouillabaisse, les lasagnes et la charcuterie.

Très connu pour ses vins rouges corsés, charpentés et aux bouquets puissants, le Châteauneuf-du-Pape accompagne parfaitement les viandes rouges, le gibier et le fromage. Le Vacqueyras, à fort goût de prune et de cerise, prend de l'ampleur en vieillissant. Ses arômes ressortent d'autant plus avec des viandes blanches et rouges.

Pour les adeptes de vins sucrés, le muscat de Beaume-de-Venise saura vous satisfaire pleinement ! Un vin doux naturel unique dans la vallée du Rhône, qui a honoré la table de la papauté d'Avignon au XIVe siècle, celui-ci est très aromatisé et fruité. Il se boit bien frais lors d'un apéritif et peut également accompagner des entrées comme du foie-gras, des terrines ou de la charcuterie, ainsi que le traditionnel melon de Cavaillon. Si vos goûts se dirigent vers le blanc sec, le Coteaux-d'Aix-en-Provence comblera vos désirs. Derrière sa robe brillante jaune pâle à reflet vert, il vous offrira un nez d'agrumes, d'acacia et sera généreux en bouche.

Les vins provençaux

 

Comme vous avez pu le voir, la Provence possède une gastronomie et une variété de vin unique. De son passé, elle a pu s'inspirer de nombreuses cultures et à pu profiter de la proximité de la mer pour crée de nombreux plats reconnus partout en France. Nous avions abordés le sujet lors de nos précédents articles sur  les "Chefs à domicile à Marseille" mais également dans l'article "Petites anecdotes sur la cuisine marseillaise". Des plats ont éveillés vos papilles ?  Vous souhaitez être le roi/la reine de la bouillabaisse ? Faites appel à un chef à domicile sur Aix-en-Provence, sur Marseille ou Cannes par exemple. Vous pourrez vivre un moment inoubliable en famille, entre amis ou en amoureux, directement chez vous.

Partager :

Social Media

Aucun article susceptible de vous intéresser

COMMENTAIRES

RÉPONDRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *