Laetitia Choupin : Chef à domicile sur Sonzay et en Indre-et-Loire

Laetitia Choupin : Chef à domicile sur Sonzay et en Indre-et-Loire

Chef à domicile sur Sonzay et en Indre-et-Loire, Laetitia Choupin nous raconte à travers ces quelques questions, son parcours, son amour...


Chef à domicile sur Sonzay et en Indre-et-Loire, Laetitia Choupin nous raconte à travers ces quelques questions, son parcours, son amour de la cuisine et nous explique pourquoi est-elle devenue chef à domicile.

macarons-sainte-maure-touraine fraicheur-fruits

agneau-legumes-confits sushis

Pouvez vous nous raconter d’où vous vient cette passion de la cuisine ?
Ma passion de la cuisine vient de mes grands parents paternels, un grand père pâtissier normand et une grand mère alsacienne. Ils m’ont appris l’amour du produit et de la cuisine simple mais qualitative. L’importance d’un bon repas avec la famille réunis autour de la table.

Avez-vous suivi une formation particulière ?
Je suis autodidacte. Ce sont mes amis qui m’ont poussé à progresser dans mon travail, jusqu’à me dire lance toi ! Mon ami et Chef Yannick Malandain (a travaillé avec Bernard Loiseau en autre...) suit l’évolution de mon travail. Tant qu’il ne dit rien, c’est bon !

Pourquoi avoir voulu devenir chef à domicile ?
Je suis devenue Chef à domicile parce que j’aime la proximité et l’échange avec les gens ! Ma plus grande satisfaction est de voir mes clients fermer les yeux en dégustant mes produits ! J’essaie d’avoir une cuisine végétale, basée sur de bons produits. Je considère qu’un cuisinier se met au service de l’agriculteur, qu’il valorise le fruit de son travail. Ce rapport est très important pour moi.

Quels produits aimez vous tout particulièrement travailler ?
Je n’ai pas de produit favori. Je m’inspire des produits disponibles de saison et de l’humeur du jour. Soit une création soit un bon petit plat traditionnel, soit la cuisine d’une autre culture.

Avez-vous un plat signature ?
La cuisine japonaise prend de plus en plus de place dans mes créations. Pour cela le Teryaki de saumon avec le crumble de fondue de poireaux me ressemble car je marie un peu de cuisine japonaise avec un peu de cuisine française...

Partager :

Responsable webmarketing

Voyageur dans l’âme, j'aime aller à la rencontre des autres et des nouvelles saveurs.

COMMENTAIRES

RÉPONDRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *