Au restaurant La Parenthèse, Orléans

Au restaurant La Parenthèse, Orléans

Ce midi, nous avons eu l'occasion de déjeuner au restaurant La Parenthèse, à Orléans. Situé place Châtelet, vous le repérerez facilement...


Ce midi, nous avons eu l'occasion de déjeuner au restaurant La Parenthèse, à Orléans. Situé place Châtelet, vous le repérerez facilement à ses beaux colombages rouges. A l'intérieur comme à l'extérieur, on retrouve bien le côté traditionnel qu'affiche clairement le restaurant : couleurs naturelles, décoration sobre et sans fioritures.

Le personnel nous accueille chaleureusement et nous sommes vite pris en main. Aventuriers dans l'âme, nous décidons de choisir le menu du jour, sans en connaître le contenu. Nous commandons un apéritif, le serveur revient rapidement pour nous servir un verre de vin blanc du domaine du Haut-Gléon de la vallée du paradis, et en profite pour nous déposer de petits feuilletés au bleu, geste délicat qui n'est malheureusement pas automatique dans tous les établissements culinaires.

Une fois l'apéritif terminé, l'entrée arrive : "Buissonnière de saumon fumé, endives au raifort". Pas de chance pour Julien qui ne porte pas les endives dans son cœur... Cela ne lui empêchera pas de finir son assiette ! Une entrée fraîche et explosive, appréciable en cette période de beaux jours. Le saumon (fumé maison) est exquis et la réduction de balsamique permet de compenser la puissance de l'association des endives et du raifort, ce qui donne une assiette de saison, fraîche et équilibrée.

Le plat ne se fait pas attendre, la serveuse arrive en énonçant son intitulé : "Pluma de cochon, sauce au foie gras" (maison, encore une fois), de beaux morceaux de viande, montés sur des pommes de terres confites et accompagnés de tomates cerises, d'une jeune pousse poireau et d'une asperge... La tradition est belle est bien au rendez-vous ! Rien à redire, la viande est tendre et croustillante, les pommes de terres fondantes à souhait, et la sauce tout simplement divine (le pain nous aidera d'ailleurs à renvoyer les assiettes bien propres).

Le temps de digérer ce copieux et savoureux plat, c'est au tour du dessert de faire son apparition : "Crumble de fraises rôties". Les fraises sont fondantes, excellentes pour ce début de saison, et présentes en quantité dans l'assiette, c'est peut-être pour cela que j'ai eu l'impression que ce dessert manquait un peu de crumble. Nous repartons repus, sous un soleil timide mais tout de même présent, une petite sieste en terrasse serait bienvenue, mais le travail nous attend et nous devons déjà repartir.

Petit plus, il vous est possible d'acheter saumon fumé maison et foie gras maison au détail, pour une dégustation à domicile.

Partager :

Webmarketer

Cuisine, web et nouvelles technologies, invite1chef.com réunit mes trois passions.

COMMENTAIRES

RÉPONDRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *