Devenez incollable sur vos desserts favoris

Devenez incollable sur vos desserts favoris

Si vous êtes à la recherche d'un cours de pâtisserie à domicile, vous êtes à la bonne adresse : les chefs du...


Si vous êtes à la recherche d'un cours de pâtisserie à domicile, vous êtes à la bonne adresse : les chefs du réseau invite1chef vous apprendront sans sourciller à maîtriser l'art du choux à la crème, des gâteaux et autres tartes. Mais avant toutes choses, nous vous invitons à découvrir l'origine de vos desserts favoris grâce aux petites anecdotes que nous avons décelées pour vous.

D'où viennent vos desserts préférés

  • La tarte Tatin : selon la légende, la tarte Tatin est le résultat de la maladresse d'une des sœurs Tatin. au XIXème siècle, Caroline et Stéphanie Tatin tenaient une auberge en Sologne et, lors d'une journée particulièrement chargée, l'une des sœurs aurait fait tomber sa spécialité, une tarte aux pommes caramélisée, qu'elle aurait ensuite réenfournée telle quelle pour essayer de la rattraper. Cela donna naissance à la tarte renversée, la tarte Tatin,
  • Le pavovla : si ce dessert à la meringue et aux fruits rouges est source de tension entre l'Australie et la Nouvelle-Zélande qui se disputent sa paternité, la raison derrière sa création est en revanche bien connue. En effet, le pavovla, comme son nom l'indique, a été créé en hommage à la célèbre danseuse classique Anna Pavlova qui a effectivement dansé plusieurs fois en Océanie. Selon certains, c'est le chef Australien Bert Sache qui aurait créé ce dessert en 1934 (comme il l'a affirmé toute sa vie) mais selon le biographe d'Anna Pavlova, il fut plutôt inventé en 1926 par un jeune chef de Wellington très amoureux d'elle,

Pavlova revisitée du chef à domicile sur Orléans Roberto Ortiz

  • Le financier : à l'origine, ce petit gâteau à l'amande qu'on appelait alors "visitandine" car préparé par les sœurs de l'ordre du même nom, était ovale. C'est en 1890 que le pâtissier Lasne, dont la clientèle était composée en grande partie de financiers (qui travaillaient non loin de là à la Bourse) eut l'idée de leur préparer un gâteau facile à manger sans se salir les doigts et en forme de lingot d'or, le "financier",
  • La poire Belle-Hélène : cette fois-ci ce dessert n'a pas été créé pour une femme, enfin pas pour une femme "réelle". La poire Belle-Hélène, inventée par le chef Escoffier en 1864, fut inspirée par l'opérette "La Belle Hélène" d'Offenbach qui faisait un tabac à Paris cette année là,
  • La religieuse : créée en 1856 par un pâtissier du café Frascati à Paris, ce gâteau était à l'origine un carré de pâte à choux fourré de crème pâtissière avec un peu de crème fouettée sur le dessus. Ce n'est que 50 ans plus tard qu'elle prendra la forme ronde que nous connaissons tous. Le nom de "religieuse" quand à lui viendrait du fait que la couleur du glaçage en chocolat rappellerait les tenues des religieuses,
  • Le Paris-Brest : Louis Durand, pâtissier de la Maison Laffite, s'inspira de la course cycliste entre Paris et Brest pour créer en 1810 une pâtisserie en forme de roue de vélo qu'il nomma avec beaucoup d'originalité... le Paris-Brest,
  • La pêche Melba : les chefs aiment décidément dédier des desserts à des artistes puisque la pêche Melba a été créée en l'honneur de la chanteuse Nellie Melba. Pour la remercier de lui avoir offert une place en siège d'orchestre pour son concert de Londres, le chef Auguste Escoffier (encore lui) lui servit quelques jours plus tard une pêche au sucre et à la glace vanille qui portait son nom, la pêche Melba.

La pêche melba, dessert du célèbre pâtissier Escoffier

Préparez ces douceurs grâce aux cours de pâtisserie à domicile

Tous ces desserts vous donnent l'eau à la bouche ? Apprenez à les faire vous-même au cours d'un atelier pâtisserie à domicile en compagnie d'un chef pâtissier qualifié. En 2 ou 3 heures, vous deviendrez un pro des gâteaux, tartes et viennoiseries en suivant les conseils de votre cuisinier personnel qui apportera chez vous tous les ingrédients nécessaires. Découvrez des recettes de choux à la crème avec Laurent Coutantic, le secret pour réussir vos cupcakes avec Julie Alves ou bien demandez à réaliser la pâtisserie qui vous fait envie au chef de votre choix et celui-ci vous guidera pas à pas dans sa réalisation. Une fois votre dessert terminé il ne vous restera plus qu'à déguster votre travail, bon appétit !

Partager :

Écriture et gastronomie, quoi de mieux pour créer des articles appétissants ? Pour moi qui aime les deux et qui étudie la communication web, c'est en tout cas un plaisir de les écrire !

COMMENTAIRES

RÉPONDRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *