Chef à domicile sur Trévoux et Lyon : Bernadette Cauchois

Chef à domicile sur Trévoux et Lyon : Bernadette Cauchois

Ne passez pas à côté de la cuisine riche, créative et sincère de la chef à domicile sur Trévoux et Lyon...


Ne passez pas à côté de la cuisine riche, créative et sincère de la chef à domicile sur Trévoux et Lyon Bernadette Cauchois, toujours en quête de nouvelles expériences culinaires et de recettes inédites qu'elle se plaît souvent à créer elle-même. Je vous invite à lire son interview, avec une petite surprise à la fin !

Chef à domicile Trévoux Bernadette Cauchois

Interview du chef à domicile

- Peux-tu nous raconter d'où te vient ta passion de la cuisine ?
Ma passion pour cette activité a commencé dans la cuisine de ma grand-mère, avec une cuisine simple, familiale et conviviale. J’adorais notamment la préparation des bugnes chaque année : le travail de la pâte, la découpe à la roulette, la mise en forme avec le nœud et l’avancée, les bras chargés de bugnes, vers les grands qui s’occupaient de les faire frire...

- Où as-tu été formée à l'art de la cuisine ?
Je me suis formée tout d’abord auprès de Jean-François Maire, restaurateur à Besançon, qui est resté étoilé pendant 20 ans avant de donner une nouvelle orientation à sa carrière de cuisinier. J’ai ensuite pu continuer ma formation pratique auprès d’Eric Jambon, chef étoilé en Isère. En parallèle, j’ai suivi quelques cours auprès de différents chefs lyonnais et je me suis inscrite au CNED avec qui j’ai suivi les cours du CAP Cuisine que j’ai obtenu en juin 2016.

- Dans quel(s) établissement(s) as-tu eu l'occasion de travailler ?
J’ai eu la chance de travailler dans deux beaux établissements : le bistrot Valentin à Besançon et le domaine des Séquoïas à Bourgoin-Jallieu. Dans ces deux établissements, la primauté est donnée au produit frais et de saison ainsi qu'à sa mise en valeur.

- Comment définis-tu ta cuisine ?
J’essaie d’avoir une cuisine créative. J’aime continuer à acquérir des techniques et des bases culinaires, découvrir des recettes et ensuite les adapter, modifier les assaisonnements, créer des associations de goûts, de textures pour finalement obtenir un plat qui sera mien.

- Quels produits aimes-tu le plus travailler ?
J’aime beaucoup travailler les légumes car ils ont un potentiel énorme et se prêtent à beaucoup de recettes. En accompagnement ou au cœur du plat, ils révèlent une multitude de goûts et de textures selon la façon dont on les travaille.

J’aime également travailler le poulet car c’est une matière première qui permet d’obtenir des plats de très bon rapport qualité prix.

- As-tu un plat signature ?
C’est une question à laquelle il est difficile de répondre soi-même quand on passe son temps en cuisine. Deux réponses ont fusé dans mon entourage lorsque je leur ai soumis la question : le tartare de canard aux saveurs d’Asie et le caviar de la croix rousse en gelée vigneronne.

- Admires-tu un chef en particulier ?
J’apprécie beaucoup le chef Pierre Gagnaire car il dégage simplicité et humilité malgré son niveau.

- Quelle influence tes voyages ont-ils eu sur ta cuisine ?
Ils me permettent d’amener de nouvelles saveurs dans les mets que je prépare, de revisiter des recettes et d’étendre la palette de propositions culinaires que je peux faire.

- Pourquoi as-tu voulu devenir chef à domicile ?
Je pourrais presque dire que c’est une continuité de ma vie personnelle de ces dernières années : beaucoup d’invitations, toujours la première à passer en cuisine chez les autres, sollicitée pour des vins d’honneurs, des réunions de famille… Le plaisir de pouvoir faire plaisir et de voir les autres se régaler en dégustant les bouchées ou les plats préparés pour eux : le partage et la convivialité grâce à la réunion de quelques ingrédients et d’un peu d’assaisonnement.

- Quelle est ta plus belle expérience de cours de cuisine ?
Un cours de cuisine pour enfants au cours duquel nous avons préparé le repas, le goûter et tout dégusté ensemble : leur spontanéité dans leur réaction mais aussi leur implication et leur attention à écouter les conseils, leur intérêt à poser des questions… On se sent riche de ce qu’on a pu transmettre en à peine quelques heures.

- Selon toi quelle est la différence entre un repas au restaurant et un repas avec un chef à domicile ?
Au restaurant, c’est au convive de s’adapter au cadre, à l’ambiance. À domicile, c’est au chef de se fondre dans le contexte, d’amener sa technicité et son professionnalisme mais de les mettre à la hauteur de ses hôtes, de les partager avec eux et d’y adjoindre convivialité, enthousiasme et bonne humeur. Le chef est en fait un invité !

- Aurais-tu une anecdote culinaire à partager ?
Je préparais un apéritif dînatoire pour des amis il y a quelques années de ça. J’avançais un peu tout en parallèle et je me suis trouvée en pleine préparation d’une quiche, avec les noix prévues pour mon brownies devant moi. Envie du moment… j’ai pris les noix, les ai broyées et les ai mises dans la quiche. Un résultat ultra apprécié et une recette que je réitère depuis. Ok, j’ai dû mettre des amandes effilées dans le brownies au final car je n’avais plus de noix mais j’ai personnalisé ma quiche « sur un coup de tête » et, pour moi, la cuisine c’est aussi ça : savoir se faire confiance et se dire « je tente » !

Pour clore en beauté et en gourmandise son interview, Bernadette vous propose une recette facile, parfaite pour les vacances ou la rentrée :

{Rillettes de sardines au citron et fromage frais}

Ingrédients :

  • Une boîte de sardines
  • Le jus d’un quart de citron
  • 1/5° de boite de fromage frais (genre St-Morêt)
  • Sel

Enlever les arrêtes des sardines. Les disposer dans le hachoir. Ajouter le jus de citron, le fromage frais et du sel. Hacher finement le tout. Assaisonner de nouveau si besoin.

À déguster en tartine ou avec des nachos : un apéritif frais qui ravira tous les palais !

Déclinaison: un peu de piment d’Espelette, de l’estragon haché, une pointe d’ail ou un peu d’échalote que l’on rajoute avant de hacher les rillettes et votre apéritif prend une nouvelle tournure gustative…

Partager :

Si vous avez été retargeté par un gâteau au chocolat, c'est que ma mission est accomplie !

COMMENTAIRES

RÉPONDRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *